Pierre Trippitelli, Managing Partner Europe de Perpetual, une société de conseils aux entreprises, revient sur les conséquences de l’épidémie de coronavirus au sein des organisations et ce qu’elles peuvent faire pour limiter les dégâts.
Le bilan s’alourdit. Lundi soir, le coronavirus Covid-19 avait fait 25 morts et touché 1 412 personnes en France. Le ministre de la Culture, Franck Riester, est contaminé, tandis qu’en Italie c’est tout le pays qui est placé en isolement. Pour limiter la propagation du virus, les entreprises devront probablement inciter leurs collaborateurs à exercer depuis chez eux, estime Pierre Trippitelli, Managing Partner Europe de Perpetual. Ou encore de séparer les personnels de direction et, bien évidemment, de limiter les déplacements professionnels, en France comme à l’étranger. Interview.
À lire également :

Coronavirus : comment réagir face à un collègue qui éternue ?

Comment les entreprises peuvent assurer la sécurité des collaborateurs aujourd’hui ?

La première chose est de suivre les consignes des autorités et d’appliquer les recommandations, comme de fournir des solutions hydroalcooliques aux salariés. Certains grands groupes iront même jusqu’à nommer un directeur de gestion de crise pour réfléchir aux actions à mettre en place. Il est également recommandé de séparer le personnel de direction et de limiter, voire interdire, les déplacements des salariés en France et à l’étranger.

Quel est le rôle des RH dans ce contexte ?

Les ressources humaines doivent veiller à référencer les éventuels salariés contaminés et à mettre en place un plan de télétravail pour ces derniers. D’ailleurs, toutes les entreprises devront réfléchir à généraliser le home-office. Même si ce n’est pas encore dans leur culture, le coronavirus leur montrera que ça ne change pas grand chose à la façon de travailler. Elles n’auront de toute façon peut-être pas le choix que de mettre en place le télétravail. Et techniquement, les plus réticentes se rendront vite compte que c’est facile et qu’elles disposent de tous les outils nécessaires pour…

Quel pourrait être l’impact du coronavirus sur le travail des salariés ?

Pour les employés de bureau, il suffit de mettre en place le télétravail pour assurer la continuité du travail. En revanche, pour les ouvriers, et plus généralement toutes les personnes qui ne travaillent pas derrière un ordinateur, on peut imaginer qu’elles se retrouvent au chômage technique. Les entreprises vont aussi probablement geler les recrutements si elles tournent au ralenti…

Les conséquences pourraient être importantes pour l’économie ?

Certains secteurs sont déjà impactés. C’est le cas du transport, des entreprises du loisir et même du luxe. En Chine, les grandes marques sont directement touchées alors que le confinement de la population a fait reculer la consommation. Les compagnies aériennes font aussi face à la défiance des voyageurs et les sociétés du loisir sont pénalisées par la baisse d’activité en Chine qui ne les approvisionne plus.

Mais, selon moi, les conséquences sur l’économie seront vite effacées après le virus. Il y aura un phénomène de rattrape, sauf pour les entreprises du tourisme par exemple qui ne pourront pas rattraper les nuitées invendues.

source : blog emploi