Combien y a-t-il d’apprentis en France ? Quel est l’âge limite pour faire une alternance ? Quel est le salaire minimum pour un apprenti ? Voici tous les chiffres clé de l’alternance.
Un jeune sur deux travaille dans l’entreprise où il fait son apprentissage et 70 % des apprentis trouvent un emploi 7 mois après son apprentissage. (GettyImages/ChardayPenn)

458 000 apprentis

C’est le nombre d’apprentis en France enregistrés en juin 2019. Un record puisqu’ils étaient 8,4 % de moins en juin 2018. Un engouement qui se renforce depuis 2017.

26 ans

En principe, l’apprentissage est réservé aux jeunes de 16 à 26 ans. Mais il existe des exceptions. Ainsi, l’âge minimum pour entrer en apprentissage peut-être de 15 ans pour les jeunes qui ont terminé la classe de 3ème. L’âge maximum peut être repoussé à 30 ans lorsque l’apprenti vise un diplôme supérieur à celui obtenu ou doit trouver un nouveau contrat d’apprentissage suite à une rupture du précédent contrat indépendante de son fait.

7 %

7 % des jeunes de 16 à 25 ans suivent une formation en apprentissage ou en alternance. C’est deux fois moins qu’en Allemagne par exemple.

57 %

57 % des chefs d’entreprise renouvellent l’expérience de l’apprentissage. Plus d’un patron sur deux réembauche un apprenti dans les deux ans qui suivent le précédent contrat.

410,73 euros

Il s’agit du salaire minimum pour un contrat d’apprentissage. La rémunération dépend de l’âge de l’apprenti, de son ancienneté et de la convention collective de l’entreprise qui l’emploie. Dans le secteur privé, le salaire minimum mensuel sera de :

  • en première année de formation : 410,73 euros (moins de 18 ans), 654,12 euros (18 à 20 ans), 806,24 euros (à partir de 21 ans).
  • en deuxième année de formation : 593,27 euros (moins de 18 ans), 775,82 euros (18 à 20 ans), 927,94 euros (à partir de 21 ans).
  • en troisième année de formation : 836, 67 euros (moins de 18 ans), 1 019, 22 euros (18 à 20 ans), 1 186,55 euros (à partir de 21 ans).

26,3 milliards

26,3 milliards d’euros (hors dépenses directes des entreprises) ont été alloués à la formation professionnelle continue et à l’apprentissage en 2017. Ce budget comprend les coûts des formations, les frais de fonctionnement, les dépenses de rémunérations des stagiaires etc…

86 %

Les formations en apprentissage sont encore très (trop) genrées. Ainsi, 86 % des apprentis qui se dirigent vers les métiers de l’industrie ou du bâtiment sont des garçons alors que les métiers des services sont occupés à 76 % par des filles. Elles ne représentent par ailleurs qu’un tiers des apprentis au total même si leur nombre tend à augmenter.

70 %

Un jeune sur deux travaille dans l’entreprise où il fait son apprentissage et 70 % des apprentis trouvent un emploi 7 mois après son apprentissage.

source : blog emploi