Dans la plupart des secteurs, presque tous les postes sont devenus difficiles à pourvoir, alors que les marchés ne cessent de croitre. Si le manque de formation explique en grande partie la pénurie de compétences, les entreprises n’ont pas le temps d’attendre.

Voici quelques conseils pour transformer le processus de recrutement afin d’attirer les talents de façon plus efficace.

Mais avant cela, Véronique, notre Directrice Talent Aquisition nous explique dans la Molitor Podcast, quelle place la technologie doit occuper dans l’expérience candidat.

Le temps où c’était aux candidats de séduire les recruteurs est révolu. Aujourd’hui, c’est aux entreprises de tout faire pour se faire remarquer, identifier et convaincre les talents.

La technologie au service de l’expérience candidat.

Le terme “technologie” est en quelque sorte un mot fédérateur pour tous ces outils digitaux que nous utilisons au quotidien, dont certains sont désormais au service des ressources humaines et plus particulièrement des processus de recrutement. En effet, beaucoup de ces outils sont désormais quasi indispensables pour améliorer l’expérience candidat, mais lesquels, et comment ?

1. Optimisation du processus de candidature.

Les job boards et les réseaux sociaux en ligne sont entrés dans les mœurs, même pour les plus petites entreprises, car ils permettent des candidatures fluides et pratiques. Qu’il s’agisse des outils de multi-diffusion automatisés sur de nombreux sites d’emploi, ou de sourcing via les réseaux sociaux tels que LinkedIn ou Facebook, la technologie accélère et facilite le premier contact des candidats.

Les sites carrières, quant à eux, sont moins répandus en dehors des grandes entreprises. Pourtant, ils constituent un moyen idéal pour attirer les candidats et leur offrir une excellente première étape dans le processus de recrutement.

2. Mise en valeur du candidat

mise en valeur expérience candidat technologie

Il n’y a pas si longtemps, le seul moyen de laisser le candidat se mettre en valeur dans un processus de recrutement était au cours de l’entretien d’embauche, en face-à-face. Heureusement, les temps changent, et la technologie permet, particulièrement depuis l’arrivée de la génération des Millenials sur le marché du travail, de dépasser les traditionnels «CV + lettres» pour proposer des options parfois originales et mettre en valeurs les candidats, leur savoir-faire et leurs soft skills.

Une de ces options : Les algorithmes de matching qui, à l’instar d’un Tinder, mettent en relation candidats et entreprises en fonction de leurs intérêts respectifs. Ou encore les pitch vidéo, qui rendent les lettres de motivation inutiles en offrant aux candidats la possibilité de se mettre en avant de manière beaucoup plus interactive et valorisante. Ces outils donnent un nouveau souffle au processus de recrutement et les candidats apprécient grandement cette nouveauté qui balaie les habitudes rigides et démodées.

3. Amélioration du suivi et de la communication

Une bonne communication avec le candidat est la clé d’une bonne expérience de recrutement, et la technologie est le moyen de faciliter à la fois le suivi des candidatures et les échanges qui s’ensuivent, qu’il s’agisse de refus, de prise de rendez-vous, de demandes de renseignements ou autres.

Pour conclure…

Les outils technologiques utilisés dans le recrutement visent à réinventer le processus de candidature et l’expérience candidat en général pour permettre aux entreprises de se différencier et d’analyser avec plus de pertinence les profils des candidats. Les candidats profitent d’une expérience candidat originale qu’ils savent apprécier même s’ils ne sont pas retenus. Les outils technologiques offrent également l’avantage de rassurer le candidat qui ne se sent pas jugé simplement pour son niveau de diplômes mais qui a l’opportunité de démontrer ses compétences techniques et ses soft skills réelles